Martin Robichaud

Maîtrise en sciences économiques, option économétrie et économie financière Analyste à la gestion de la dette, Banque du Canada

« À la suite de la crise de la dette souveraine en Europe, j’ai compris à quel point il est important pour un pays d’avoir une stratégie d’emprunt crédible auprès des investisseurs. »

Martin Robichaud opte pour la maîtrise en sciences économiques après un baccalauréat en administration des affaires. « Je voulais avoir une perspective plus globale que celle de l’entreprise et des marchés financiers. Je voulais comprendre comment l’économie en général fonctionnait. » Intéressé par l’économétrie, soit l’application des mathématiques et de la statistique aux problèmes économiques, il choisit l’Université de Montréal pour sa réputation dans le domaine.

Aujourd’hui, Martin carbure aux retombées positives que son emploi engendre pour le gouvernement et le Canada en entier. « À la suite de la crise de la dette souveraine en Europe, j’ai compris à quel point il est important pour un pays d’avoir une stratégie d’emprunt crédible auprès des investisseurs. » Dans les prochaines années, il veut acquérir le dernier niveau du titre de Chartered Financial Analyst (CFA) et continuer d’évoluer à la Banque du Canada.

« Pour effectuer des calculs avancés dans tous les domaines, on se sert de la programmation », une aptitude qu’il a développée durant ses études et qui lui sert quotidiennement.

Martin a été auxiliaire d’enseignement pour le cours d’économétrie de deuxième cycle. « C’était une expérience à la fois enrichissante et stimulante : c’est une chose de comprendre la matière pour soi-même et une autre de l’enseigner aux autres. » Pour lui, l’enseignement amène des résultats tangibles à court terme. « J’ai adoré être témoin de la progression des mes étudiants, faire une différence dans leur apprentissage. »

Dans son travail, Martin retrouve un peu de cette passion lorsqu’il forme de nouveaux employés ou qu’il transmet ses connaissances à des collègues.

Le conseil de Martin : « Soyez persévérant. Croyez en vos capacités. N’ayez pas peur de poser des questions aux professeurs, aux plus forts de votre groupe. Suivez le plus de cours de mathématiques que vous le pouvez, et ce, le plus tôt possible dans votre parcours. Choisissez vos cours selon vos intérêts et non selon les notes que vous pensez obtenir. Lancez-vous des défis! »